Search

Themes

Year

Area

Graphical Composition

Artists

Famous Figures

Les de son vrai nom : Angel Lescarbourat (1911 – 1978)

Il nait dans la Mancha (Cuidad-Real). Il rejoint Madrid, où très jeune, il travaille dans un atelier de couture. Ne supportant pas l’ambiance, il rejoint son oncle à Barcelone qui dirige une revue de cinéma : Popular film. Très rapidement, il prend contact avec les milieux anarchistes où il participe à de nombreux journaux et revues comme journaliste et Illustrateur (il conçoit la couverture du Communisme Libertaire d’Issac Puente en 1933). Il approfondit sa culture au sein des nombreux cercles, bibliothèques et athénées influencés par les libertaires. En parallèle il s’intéresse de plus en plus au cinéma il participe à la création d’une école de cinéma et à l’association : Asociación Cinematográfica Española. Il fait un séjour à la prison « Modelo » de Barcelone et est libéré peu de temps avant le 19 juillet. Il intègre le syndicat des spectacles qui contrôle l’activité cinématographique de Catalogne. Comme producteur il collabore à plusieurs documentaires et films d’actualités : Bajo el signo libertario ; Los Aguiluchos de la FAI por tierras de Aragón nº 2 ; La batalla de Farlete. Sur le front de Teruel, il est blessé et est obligé de revenir sur Barcelone comme milicien de la culture. Parallèlement, il contribue avec ses dessins à toute la presse libertaire Tiempos Nuevos, Ideas, Agora, Tierra y Libertad ou d’autres partis antifascistes comme Treball. En 1939, il se réfugie à Toulouse puis au Mexique avant (en 1946) de partir définitivement pour Caracas (Venezuela). En 1945, il dessine un timbre de soutien au mouvement libertaire en exil (MLE). A lire : Angel lesCarBoura santos : del papel al Celuloide de Pau Martínez Muñoz

  • Affiche, Les, FAI, Front sanglant, front du travail

    Affiche signée par "LES" (Angel Lescarbura) du groupe (catalan)" Art Libre". Collectif d'artistes (pas simplement des graphistes) dynamique dès le début des années 1930.

  • Carte postale, 1936, Les, CNT FAI, Les milices antifascistes

    Carte que nous avons attribué à Les (sans certitudes). Elle fût éditée à la gloire des milices antifascistes, c’est-à-dire en 1936. Pour une fois c'est la FAI qui est mise plutôt en avant grâce au drapeau. A noter l'apparition d'un sigle : CIPR agrémenté d'une étoile.

  • Timbre, Les, mairie de Terrassa, santé

    Terrassa ville située à l'ouest de Barcelone. Texte en catalan. Timbre typique d'une édition locale. La signature du graphiste semble être celle de Les (Angel Lescarboura).

Showing 1 - 3 of 3 items