Search

Themes

Year

Area

Graphical Composition

Artists

Famous Figures

Baltasar Lobo (1910-1993)

Il est né non loin de Zamora (Castille). Issu d’une famille de menuisier, il s’essaye très tôt à la taille de la pierre et du bois. A 12 ans il travaille, en reproduisant des images religieuses à Valladolid. Sa première exposition en 1928 lui ouvre les portes des Beaux-Arts de Madrid. Après trois mois de cours, il claque la porte ne supportant plus l'enseignement « officiel », il préfère étudier les sculptures archaïques du musée archéologique ou dans les cimetières, il côtoie ensemble des artistes d’avant-garde espagnols. En 1936, Baltasar Lobo est membre du comité péninsulaire des Jeunesses Libertaires (FIJL). Il collabore très régulièrement -par des dessins, des cartes postales et des affiches- à Tierra y Libertad, Frente Libertario. Sa compagne Mercedes Comaposada Guillen étant militante active de Mujeres Libres, Baltasar Lobo réalise beaucoup de couvertures de la revue, de dessins, d'affiches et de cartes postales pour cette organisation anarcha-féministe. En 1939, Il s’échappe du camps d’Argelès et finit par arriver à Paris avec une « recommandation » pour Picasso (sa compagne deviendra un temps sa secrétaire). Il rencontre aussi Miro et devient l'ami du sculpteur Henri Laurens qui l'aide à régulariser sa situation et lui trouve un atelier pour travailler en région Parisienne. A la Libération, très rapidement sa réputation internationale de sculpteur dépasse les cercles militants. Il se lie avec Kandinsky, Dubuffet, il enseigne et réalise des commandes (surtout des sculptures) pour les communes de la banlieue parisienne et un monument à Annecy : aux espagnols morts pour la liberté (à cause du maquis des Glières). Artistiquement reconnu, il expose un peu partout dans le monde y compris à Madrid. A la mort de Franco, il réalisera des sculptures à Barcelone et Madrid et sera « décoré » en France et en Espagne. Il vivra à Paris jusqu'à sa mort en 1993. Une fondation Baltasar Lobo s’est ouverte dans son village natal : Zamora.

  • Affiche texte, Lobo, Mujeres Libres, Déclaration des groupes Mujeres Libres de Madrid et Barcelone

  • affiche, 1936, Lobo ?, Mujures Libres, Combattants de la Liberté

  • Affiche, 1936, Lobo, CNT FAI AIT, En avant !

  • affiche, 1937, Lobo ?, Prostitution, une existence humaine

  • Carte postale, 1945?, Lobo, CNT FAI en exil, Solidarité des travailleurs

    Carte postale datée de 1945. Un dessin de Baltazar Lobo représentant des travailleurs (et des soldats ?) enfonçant la "porte" emprisonnant l'Espagne et écrasant le fascisme représenté (comme à l'habitude) par une croix gammée. Le texte en français approximatif confirme la publication de cet objet depuis la France. Le dessin est-il aussi de 1945 ou de 1936...

  • Dessin, 1936, Lobo, Tierra y Libertad, numéro 12 décembre 1936

Showing 1 - 6 of 6 items