Recherche

Thématiques

Année

Origine géographique

Composition graphique

Graphistes

Personnalités

  • Affiche, 1937, Ytur, FIJL, C'est ainsi que combattent

    Seul et face à un char le jeune dynamitero  (avec une grenade) ne recule pas. Une affiche "guerrière" qui n'a rien a envier à la propagande de guerre étatique.

  • Affiche, 1936, Ly, Comité d'organisation, Olimpiada Popular Barcelone juillet 1936

    Certes, ces affiches (plus d'une vingtaine), timbres et autres objets ont été édités avant le 19 juillet, mais nous pouvons considérer ces outils de propagande comme les premiers éléments graphiques de la guerre civile espagnole. D'une part parce que, nous les trouvons sur les photos (au dessus des barricades)  prises  lors des journées du 19 et 20...

  • Carte postale, 1936, Escolà, Junte de Défense de Madrid, gloire au 18 juillet

    Propagande typique issue des organisations communistes. Unité des travailleurs autour des chefs (socialistes, communistes et anarchistes) ; par l'unité des drapeaux (républicains, libertaires et communistes). Unité des partis et non des syndicats (comme le faisaient les libertaires). Unité autour du 18 juillet (jour du coup d'état militaire) et non du 19...

  • Timbre, 1936, Conseil Aragon, Foyer enfant

    Série de trois timbres. Une représentation d'un bâtiment à l'architecture "moderne" représentant l'effort fait par le Conseil d'Aragon en faveur des enfants (de réfugiés). Timbre édité avant Août 1937 et la dissolution du Conseil d'Aragon.

  • El Frente 20 novembre 1937

     Numéro spécial du journal de l'ex-Colonne Durruti, publié à l'occasion du premier anniversaire de la mort de B. Durruti sur le front de Madrid. Sur la Une, nous pouvons voir une affiche éditée à cette occasion, un montage de photos prises lors de son enterrement à Barcelone et un cliché représentant les trois chefs des principales colonnes CNT en Aragon...

  • Affiche, 1936, Goico Aguirre, FP d'Asturies, Jeunes antifascistes

    Dans la lignée de la représentation du danger fasciste, un monstre étouffe la jeunesse (nue et pure) qui semble déjà crucifiée.