Recherche

Thématiques

Année

Origine géographique

Composition graphique

Graphistes

Personnalités

Badia Vilato (1916 - )

Badia Vilato pose devant une de ses affiches  Nous savons peu de choses sur ce camarade. Catalan, il passe par l'Ecole des Beaux arts de Barcelone. Il y obtient son diplôme en 1935, puis commence son travail comme affichiste publicitaire. Pendant la guerre, il réalise plusieurs affiches pour la CNT FAI et la Généralité de Catalogne, dont une superbe affiche antimilitariste en 1937 : « Ambition, Militarisme, Guerre, c'est ça le fascisme ». Cette affiche sera reprise avec le même texte (traduit en anglais), par les mouvements anti-guerre du Golf aux Etats-Unis, en 2004. Il adhère au SUEPL de la CNT et à ce titre il co-organise avec le SDP à la première exposition d'affiches antifascistes de Barcelone. Graphiquement, il est très influencé par les surréalistes français. En 1939, il prend le chemin de l'exil en France, où il continuera son travail d'affichiste professionnel. Très rapidement il devient incontournable, il conçoit des affiches pour : Air France (1951), Maurice Chevalier, Jean Louis Barrault, le théâtre de l'Odéon, le salon de l'auto, EDF, Pathé-Marconi… et contre la répression franquiste. Il collabore très régulièrement à SIA (Solidarité internationale antifasciste) pour qui il propose des dessins pour les calendriers, des cartes postales, et des affiches. En 1947, il édite un album de dessins accompagnés de textes (en anglais, en français, en espagnol) : Espagne éternelle (édition Espagne Libre). Dès les années 1950, plusieurs rétrospectives sur son œuvre sont réalisées en France ou en Europe. Une de ses affiches représentera la France lors du congrès mondial de l’affichage publicitaire à Londres (1951). En 1953, il part subitement pour l'Amérique du Sud : la Bolivie, le Brésil où il entame une seconde vie. Son talent lui permet de vivre (grâce aux affiches) et d’exposer (notamment à Rio de Janeiro)  jusqu’à sa mort.



  • Affiche, 1936, Badia Vilato, Syndicat unique de l'enseignement, Nous voulons un enseignement Catalan.

    Affiche qui condense trois originalités, elle fût réalisée avec un photomontage par Badia Vilato ce qui était rare à cette époque. Cette affiche, fait rarissime, comporte une faute d’orthographe et de typographie (il manque un" s" à "enseinyament") et enfin, il n'y a que des garçons représentés comme élèves ce qui rend cette affiche triplement unique.

  • Affiche, 1937 Badia Vilato, Ambition, Militarisme, Guerre, etc.

    Affiche représentative de la schysophrénie du mouvement libertaire. Acculé à la guerre, il n'en reste pas moins fondamentalement anti-militariste. Ce texte s'adresse à ceux qui s'engage dans la militarisation forcée des milices en dénonçant les dangers de cette politique. Cette affiche a été intégralement reprise (texte et composition) par le comité...

  • Affiche, 1937, Badia Vilato, Syndicat unique CNT FAI, Aide les Hôpitaux de Sang,

    Avec l'afflux des blessés et des invalides liés à la guerre, les campagnes en faveur des centres de transfusion ou des hôpitaux, etc. vont se multiplier dans toutes les régions. Sur cette affiche nous avons une représentation très "classique" d'un blessé (bandage) qui n'est pourtant pas un soldat. Plusieurs affichistes ont participé à cette campagne avec...

  • Timbre, 1937, Badia Vilato, CNT FAI, Hôpital de sang blessé

    Reproduction exacte (avec l'adresse) d'une affiche de Badia Vilato. Une reproduction exacte qui rend peu lisible le texte compte tenu de la taille d'un timbre.

  • Timbre, Badia Vilato, Llobregat montage photo pro-culture

    Timbre rare : il est édité par une commune située dans la grande banlieue sud de Barcelone. Le graphisme des éléments traditionnels de la culture libertaire : la flamme de la lutte contre l'obscurantisme, la colombe et des enfants. Il se signale par le mélange de dessin et de photomontage. Ce timbre est une création originale "signée" Badia Vilato.

Résultats 1 - 5 sur 5.